Partagez | .
 
MM - who died and made you fucking king of the zombies.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage





Invité

Invité


Message(#) Sujet: MM - who died and made you fucking king of the zombies. Mer 12 Aoû - 0:17


Marlene Hanne Marburg
this is not a test. this is the citizen z emergency broadcast system. there's a flood, a zombie flood. a zunami of biblical proportions. if you're anywhere in the vicinity of western kansas you need to ah... screw it, you need to get the hell out now.


PERSONNAGE

Age › vingt-trois ans.
Lieu de naissance › budapest hongrie.
Nationalité › allemande.
Famille › une grande sœur héroïque et deux corps au fond du jardin.
Statut amoureux › le corps est pris mais le cœur n'en fait qu'à sa tête.
Occupation › ex-future démineuse. les explosifs la rendent toute chose.
Groupe › en pourparler avec moi-même, j'aurais sûrement besoin d'aide pour trancher.
RPLAYER

Pseudo › clemente.
Age › 23.
Multicomptes ›  //
Comment avez-vous connu le forum › bazzart.
Crédits pour la fiche › shaun of the dead (titre), tumblr (bannière), z nation (citation).
Disponibilités › j'essaye de passer tous les jours, présence réduite fin août.
Code à remplir ›
Code:
[color=#DC143C][b]LUCY FRY[/b][/color] ➔ MARLENE MARBURG

le haut château

CRACKLE BONES


Le haut château surplombait le Danube de toute sa fierté immonde et de ses pierres grises rongées par les caprices du temps et ceux des hommes. Le vent qui soufflait, s'engouffrant entre les joints des fenêtres et les interstices des murs, émettait un perpétuel hululement lugubre, un chant funeste qui berça les jeunes années de Marlene et Hilda. On interdisait aux enfants hongrois de s'en approcher, lorsque la nuit était tombée et que la lune avait repris ses droits. Nombreux étaient ceux qui s'étaient évanouis dans l'ombre, bouffés par l'obscurité.

Marlene se souvient surtout de ces couloirs noirs comme la mort, éclairés par des ampoules nues qui couraient le long des murs. De ces longues soirées passées à jouer à cache-cache avec Hilda, à explorer chaque recoin de leur demeure, des sous-sols au grenier, à la recherche de secrets antiques et millénaires. Sans savoir vraiment que les secrets se construisaient à l'instant même, à quelques mètres sous leurs souliers bien vernis.

Marlene a sept ans lorsqu'elle met pour la première fois les pieds dans le laboratoire de ses parents. Hilda tend du bout de son bras de gamine une lampe tempête qui éclaire faiblement l'escalier qu'elles descendent à petits pas. Elle serre si fort la main de sa sœur qu'elle pense ne plus jamais être capable de s'en séparer. Aucune des deux sœurs n'ignorent qu'elles enfreignent là un interdit stipulé depuis leur plus jeune âge.
(n'entrez jamais dans le laboratoire. ce n'est pas un lieu pour les enfants)
Mais une nouvelle coupure d'électricité vient d'interrompre leurs jeux, et leur gouvernante est introuvable. Et puis, Hilda a onze ans. Elle n'est plus une enfant.

Le laboratoire est violemment éclairé, alimenté par un générateur de secours qui produit un vacarme assourdissant dans le couloir qu'elles traversent. Une porte en verre coulisse, et les vieilles pierres polies par les années laissent place à un carrelage blanc, froid, aseptisé. Marlene se sert un peu plus contre le corps chaud d'Hilda. Il n'y a personne, du moins ne voit-elle pas ses parents, mais l'immensité de la pièce l'écrase. Elle sait qu'elle ne devrait pas se trouver là. Alors elle tire sur la main de sa sœur, tente de la ramener à la raison et de fuir très loin de cette pièce trop froide qui la met mal à l'aise. Mais Hilda l'arrête d'un claquement de la langue, sec, et sans un regard pour elle, abandonne sa main pour s'approcher d'un établi. Les bouteilles en verre, les pipettes et les microscopes la fascinent.

l'oncle otto

CRACKLE BONES


la bombe

CRACKLE BONES


l'exode

CRACKLE BONES


le soldat ernst

CRACKLE BONES


bienvenue dans la jungle !

CRACKLE BONES


Comment envisage-t-elle sa mort › violente, sanglante, un peu crade même. se faire dévorer vivante par des vieux corps réanimés, voilà une façon de mourir digne de ce nom.
Réaction face à un Prototype › son souffle qui déraille et son cœur qui s'emballe. il y a trois ans, on aurait parlé de peur, elle ne l'aurait jamais avoué. aujourd'hui, il ne s'agit que d'excitation. son cœur qui s'emballe sous l'effet de l'adrénaline. si, malgré le temps et ses entraînements, elle redoute encore le corps à corps, la simple idée de tuer du prototype la met en joie. son rire s'élève. les tuer, c'est prouver sa supériorité, la supériorité de l'homme sur la bête. elle se sent immortelle.
Sa plus grande crainte › après avoir tant perdu, elle pensait n'avoir plus peur de rien. mais perdre sa sœur est devenue sa crainte la plus profonde. hilda est la dernière personne qu'il lui reste, ce dernier lien avec sa vie d'avant. elle sait que sa raison ne tient qu'à un fil ténu, tendu par sa sœur et ses compagnons de route. sans eux, elle aurait perdu  la tête depuis bien longtemps. et elle ne peut pas se le permettre, de perdre la tête.
Survivre seule ou ensemble › marlene se sait capable de survivre seule. et si l'éventualité se présentait, si elle était amenée à devoir continuer seule, elle pourrait tenir, deux semaines, peut-être trois, avant que la solitude ne se joue d'elle. marlene le sait, leur nombre fait aussi leur force. ils ont besoin les uns des autres pour survivre.
Anecdote › ils en firent une bête humaine. une machine au sang froid, capable de tuer sans ciller, de désamorcer une bombe sans que son cœur ne loupe un battement. mais ils firent bien plus que ça. enfant de la propagande, ils firent de son visage le visage de la jeunesse allemande. ses grands yeux bleus et ses tresses blondes s'étalèrent sur les murs des villes allemandes, de berlin à munich, et sur les couvertures des magazines du parti. rejoins les jeunesses hitlériennes. (donne ton sang pour ta patrie).
Alignement › chaotique bon. la loi et l'ordre sont tombés, marlene survit.
Spécialité › quand ça fait boum et que ça explose en lumières chatoyantes, y a un truc qui se passe dans le ventre de marlene. comme des papillons nichés dans la paroi de son estomac. elle collectionne les grenades comme on amasse des assiettes en porcelaine, celles avec les chats et les paysages. avec précaution et envie. elle s'encombre d'objets inutiles, jusqu'au moment où elle les transforme en bombes destructrices. et lorsqu'elle ne peut compter sur la magie des explosifs, elle se rabat sur son arme de service, un glock 17, qu'elle entretient presque amoureusement. tout, sauf le corps à corps.
Environnement › essayez de faire exploser une bombe dans un désert ou une forêt tropicale, et vous comprendrez pourquoi marlene préfère indéniablement les milieux urbains.
Débuts à Nomansland › lorsque les sœurs marburg ont fui budapest, elles comptaient trouver refuge à berlin, auprès des autorités allemandes. mais berlin était tombée, et elles prirent le chemin de l'exode. un groupe de militaires allemands leur parla du barrage enclavé, dans un pays nommé nomansland, où les derniers dirigeants allemands s'étaient réfugiés. le barrage devint leur nouvel eldorado. ils on franchi la frontière (si on peut encore appeler ça une frontière) il y a quelques mois, et ils longent désormais la côte à la recherche de l'embouchure d'un fleuve qui les mènerait à un barrage. d'abord une vingtaine, ils ne sont plus que neuf, mais le bout du chemin est proche.



Dernière édition par Marlene Marburg le Dim 16 Aoû - 17:32, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas





Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: MM - who died and made you fucking king of the zombies. Mer 12 Aoû - 8:12

Hellcome chez les cinglés

Le titre de ta fiche, SOTD =>

Bon courage pour ta fiche, si tu as la moindre question n'hésite pas ! Et pour le choix de groupe je suis dispo également pour en parler par MP si tu veux
Revenir en haut Aller en bas


› backpack :
› santé :
70/100  (70/100)
› disponibilité en RP :

Voir le profil de l'utilisateur

avatar


HIGH LADY OF THE NIGHT COURT

› signaux envoyés : 557
› butin : 487
› âge : 24 ans
› localisation : terres désolées
› statut : #onchangedesujet


Message(#) Sujet: Re: MM - who died and made you fucking king of the zombies. Mer 12 Aoû - 8:34

Bienvenueeee
Je ne sais pas qui c'est sur ton avatar mais j'aime bien sa tête
Bon courage pour le reste de ta fiche.




I drag myself out of nightmares each morning
and find there’s no relief in waking

Revenir en haut Aller en bas





Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: MM - who died and made you fucking king of the zombies. Mer 12 Aoû - 9:34

hannibal - merci bien jeune homme ( )
je me suis un peu sentie obligée de ramener toutes mes références zombies sur la fiche héhé (mais ça va, shaun reste en top position)
et je te mpotte de ce pas alors, parce que je suis un peu indécise

shea - merci (lexa )
(c'te fille, elle a joué un alien, une sirène et un vampire, je la sens toute indiquée pour le rôle d'un zombie )
Revenir en haut Aller en bas


› backpack :
› santé :
70/100  (70/100)
› disponibilité en RP :

Voir le profil de l'utilisateur

avatar


HIGH LADY OF THE NIGHT COURT

› signaux envoyés : 557
› butin : 487
› âge : 24 ans
› localisation : terres désolées
› statut : #onchangedesujet


Message(#) Sujet: Re: MM - who died and made you fucking king of the zombies. Mer 12 Aoû - 9:43

@Marlene Marburg a écrit:

(c'te fille, elle a joué un alien, une sirène et un vampire, je la sens toute indiquée pour le rôle d'un zombie )

/me s'en va faire sa fouine sur Google.

Moi aussi je veux savoir ce qui t'empêche de choisir un groupe



I drag myself out of nightmares each morning
and find there’s no relief in waking

Revenir en haut Aller en bas





Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: MM - who died and made you fucking king of the zombies. Mer 12 Aoû - 9:58

haha (bon par contre c'est pas forcément des bons trucs hein xD )

bof, rien de bien méchant, j'hésite entre deux groupes totalement incompatibles xD
Revenir en haut Aller en bas





Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: MM - who died and made you fucking king of the zombies. Mer 12 Aoû - 10:00

Welcome here jolie blonde

Pour le peu que tu as déjà écris, j'adore la tournure de tes phrases et je serai ravie de t'aider pour choisir ton groupe, même si j'ai déjà ma petite idée: j'attends d'en lire plus
Si tu as la moindre question, le staff est là pour ça, n'hésites pas à nous envoyer des mps (on adore ça)

Revenir en haut Aller en bas





Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: MM - who died and made you fucking king of the zombies. Mer 12 Aoû - 10:45

Waw, quel choix d'avatar ♥️. Je suis amoureux
Bienvenue parmi nous ! Bonne chance pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas





Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: MM - who died and made you fucking king of the zombies. Mer 12 Aoû - 12:34

taylor - merci et merci pour tes compliments, j'espère que la suite sera à la hauteur
et je pense que le problème du groupe est réglé, mais on pourra encore en discuter une fois la fiche terminée
et j'harcèlerai sans problèmes, t'inquiètes

jensen - on peut être amoureux ensemble ?
merci pour l'accueil
Revenir en haut Aller en bas





Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: MM - who died and made you fucking king of the zombies. Mer 12 Aoû - 13:23

Oui on pourra sans problème, sauf si tu as pris un groupe trop éloigné et cela brisera notre amour à jamais :paan:
Du coup tu as pris quoi comme groupe :modecurieuxon: ?
Revenir en haut Aller en bas





Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: MM - who died and made you fucking king of the zombies. Mer 12 Aoû - 13:33

non, notre amour n'aura aucune limite, peu importe si t'as des mauvais os et que je suis pour la suprématie des blondes aux yeux bleus. on s'arrangera
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: MM - who died and made you fucking king of the zombies.

Revenir en haut Aller en bas
 

MM - who died and made you fucking king of the zombies.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No Rest for the Wicked :: To tell the story :: Registration time-