Partagez | .
 
(f) Jessica P. Kennedy – Prise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


› backpack :
› santé :
70/100  (70/100)
› disponibilité en RP :

Voir le profil de l'utilisateur

avatar


HIGH LADY OF THE NIGHT COURT

› signaux envoyés : 557
› butin : 487
› âge : 24 ans
› localisation : terres désolées
› statut : #onchangedesujet


Message(#) Sujet: (f) Jessica P. Kennedy – Prise Mar 25 Fév - 19:13

ALEX NOM AU CHOIX
the hunted became the huntress


PRÉNOMS › Alex, probablement diminutif d'Alexandra (mais jamais appelée ni écrit comme ça) ou quelque chose mais un prénom mixte de préférence. NOM › Au choix, mais cohérent vis-à-vis de ses origines, même si j'ai tendance à préférer des noms passe-partout. AGE › 25 ans quelconques. LIEU DE NAISSANCE › Rome, Italie. ORIENTATION SEXUELLE › Pansexuelle. STATUT AMOUREUX › Célibataire. ANCIENNE OCCUPATION › Tueuse à gage/escorte pour sa famille mafieuse. Elle aurait souhaité escorter personnellement Adolf Hitler aux portes de l'enfer. ALIGNEMENT › Chaotique neutre (esprit libre). SPECIALITE › Arme blanche, elle a des facilités pour l'infiltration et la discrétion, (et clairement la séduction). ENVIRONNEMENT › Urbain, ou au choix. CARACTÈRE› Névrosée, colérique, têtue, solitaire, féminine, vindicative, machiavélique, fougueuse, lunatique. AVATAR › Jessica Parker Kennedy, pas question de négocier là-dessus... Le personnage est de loin le plus adapté à JPK. Et puis avec les ressources de Black Sails vous avez de quoi. GROUPE › Freedom's Hope. STATUT › Prise.


Alex, jamais Alexandra, riche héritière d’une famille mafieuse italienne, a appris très jeune à se défendre, à jouer de son pouvoir de séduction pour réparer les pots cassés de ses frères ou de ses parents. Tout ce poids sur une jeune enfant. Le fardeau d'un passé de crime ; pire encore, la charge de la légende du crime. Mais on ne bronche pas quand on est née princesse. On se redresse, on passe son chemin. Alors, toujours magnifiquement parée, et telle qu'on peint les Déesses, elle dormait sur des lits brodées d'or. Elle personnifiait la splendeur et la richesse de sa famille. Cette volonté minérale, ce regard. Des yeux qui décourageaient d'avance l'effronterie. Et sa voix, paradoxalement, pleine de douceur, et sa langue, telle un instrument à plusieurs cordes qu'elle manie avec la plus grande facilité, prononce également plusieurs langages différents. Il y avait peu de nations voisinantes avec qui elle eût besoin d'interprète, utile dans les organisations criminelles. Alex a été confrontée au mal. C’est une expérience qui a laissé chez elle des traces indélébiles. Et l’emprunte, à un très jeune âge, a été d’autant plus profonde. Allégorie vivante du tourment. Une écorchée qui cache sa douleur avec les blessures qu’elle inflige aux autres. Spécialiste du poignard, de l’infiltration et du charme sans modération, elle prenait un vil plaisir à rendre dingues d'amour ses futures victimes. Au delà des années, le malentendu perdurait, elle se voulait tueuse mais on la voyait escorte, chose qui l'avait longtemps occupée durant ses premières années. Voilà toute la force de la figure d'Alex ; voilà aussi son étroite prison : cette réputation qui dérobait la véritable personnalité de la dernière descendante de la famille.

Le chemin du destin se fermait sur cette ville aveugle, une chope de peur qui venait engloutir les jeux, les rires ; et même si la jeune fille n'avait encore rien compris à cette longue remontée vers les sources du mal, cette noire épopée où, avec l'attaque nazie, avait aussi sombré la fierté de l'Italie. Un épisode, le dernier, n'avait pu lui échapper : une affaire qui s'était déroulée quelques jours avant sa propre déportation, l'engrenage même qui lui valait la vie : ses parents exécutés. Sur le chemin vers le camp, a ce point des lamentations des autres déportés, Alex se cabrait, avec la noire énergie des filles de son âge. Voilà d'un seul coup qu'elle se faisait Electre, Cassandre, Iphigénie, toutes les filles de la révolte. L'Italie à ces barbares, jamais ! En ces heures fiévreuses où l'adolescence commençait à la déserter, son urgence était plus simple qu'il y paraît : vengeance. Le corps démembré de l'Italie elle le retrouverait et le réparerait. Et ce que la jeune Alex comprit aussitôt l'épidémie déclarée et échappée du camp, c'est qu'à mesure que les nazis s'étaient amollis, les réfugiés, eux, se durciraient. Parcourant les routes seule dès lors, elle cherchera désespérément à rejoindre ses connaissances mafieuses réfugiées à Babylone. Car la colère est dans cette cité, elle le sait, la même que la sienne, le même visage, la haine des nazis. Périple durant lequel elle liera son destin à jamais à d'autres survivants.

En son entier, elle traine après elle on ne sait quelle aura de maléfice trouble et d'insoutenable grandeur. Elle porte un regard sur tout et tout le monde. Elle a toujours une longueur d’avance et ses choix sont par conséquent toujours déterminants. Elle est remplie d’un désir fou de tout savoir sur la vie. Elle peut passer des jours à chasser ou à quêter de la nourriture sans relâche parce qu'elle ne peut abandonner ce qu'elle a entreprit. Elle n'a peur de rien, ni de la maladie, ni de la guerre, ni de l'amour, ni de la mort, ni du soleil, du désert, des tempêtes, des abîmes, ou seulement de sa propre personne. Elle déteste souffrir ; elle déteste sa complicité avec cette souffrance qui nait de son sang. Et elle va jusqu’à détester le bruissement de son sang dans ses veines. Elle se réclame parfois de Lucifer. D’où l’aura de ténèbres qui la suite où qu’elle aille, quoi qu’elle fasse. Elle lui manifeste sa loyauté par de spectaculaires inconduites. Cet oeil encore, ce regard étrange, à la fois si intense et si lointain, si précis et si froid, l'engeance de ceux qui happent, ne lâchent jamais leur proie, connaissent dans le détail la face de l'autre.

Pour l'anecdote, elle a un tatouage (symbole au choix) dans le bas du dos représentant la mafia. Ils sont peu à avoir eu l'occasion de voir le tatouage et à avoir survécu.





SHEA HARRINGTON
ALYCIA DEBNAM-CAREY
Alex avait trouvé refuge dans un lotissement abandonné avant de se voir capturer par le groupe de Shea qui décrétèrent qu'ils allaient s'y installer un instant. Indigne de confiance et maléfique, Alex fut leur prisonnière durant plusieurs jours, mais grandissait en elle – et surtout malgré elle – une empathie pour ses survivants ravisseurs, en particulier pour Shea qui la soigne et lui offre à manger et lui promet sa libération dès qu'ils partiront. Découvrant au fil des jours une faille chez l'Anglaise, elle décide de les prévenir de l'existence de Babylone et de leur offrir l'accès à la cité s'ils l'aident à y parvenir. Au début réticente, Shea décide de donner une chance à Alex et l'intègre au groupe. Elle se lie à Logan suite à de nombreuses nuits où tous les deux désespérément avides de chaleur humaine se sont retrouvés. Elle n’avait, avant Shea, jamais rencontré personne qui lui parût à sa hauteur. Mais tôt où tard, la fascination/répulsion qu'elle éprouve pour Shea se mue en un désir incontrôlable, elle désespère constamment de se lier avec elle. Et si leur sympathie mutuelle grandissante leur a permis de céder à leur attirance réciproque, Shea est loin d'éprouver cet intarissable besoin d'elle. L'amour d'Alex la brûle de l’intérieur et la consume, d’où ses accès de colère répétés, la plupart destinés à Shea. Cette dernière prétend tout ignorer. Pour l'histoire en détail, se reporter à ma fiche.

LOGAN COOPER NICHOLS
STEPHEN AMELL
(Scénario qu'il vous sera possible de créer). Difficile de rester indifférent(e) aux charmes de l'italienne, encore plus lorsqu'on est un mâle en rut, improvisé vigile, et qui n'a connu aucune femme depuis le début de l'épidémie. Leur alliance était d'autant plus naturelle qu'Alex avait toujours été très réceptive au désir de l'autre, quelle que soit la gente qui la courtisait. Des nuits secrètes passés ensembles, ils passèrent à une complicité criarde le jour. Mais tandis que Logan voyait son attirance pour Alex grandir en lui, elle s'éloignait déjà, jusqu'à ne presque plus rien lui concéder.

JAYDEN THORNE
JAMIE DORNAN
Lorsqu'Alex pointait la lame de son couteau contre la carotide de Shea, il fut le premier à intervenir. Il fut également le premier à vouloir abandonner l'italienne dans la maison délabré dans laquelle ils l'ont trouvé. Le débat qui anima l'intégralité du groupe se termina cependant en faveur de Shea qui conclu qu'Alex pouvait les aider à rejoindre Babylone où ils seraient en sécurité. Jayden n'a pas tout de suite accordé sa confiance à l'italienne mais il a appris à supporter sa présence et la considère désormais comme un atout indispensable, quitte à devoir supporter son machiavélisme. Alex est d'ailleurs l'une des principales raison pour lesquelles Victoria et lui se font la guerre, cette dernière jugeant Alex trop dangereuse en présence de leur fille.

VICTORIA THORNE
NATALIE PORMAN
U.C.




I drag myself out of nightmares each morning
and find there’s no relief in waking



Dernière édition par Shea Harrington le Ven 28 Aoû - 13:23, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas


› backpack :
› santé :
70/100  (70/100)
› disponibilité en RP :

Voir le profil de l'utilisateur

avatar


HIGH LADY OF THE NIGHT COURT

› signaux envoyés : 557
› butin : 487
› âge : 24 ans
› localisation : terres désolées
› statut : #onchangedesujet


Message(#) Sujet: Re: (f) Jessica P. Kennedy – Prise Mar 28 Juil - 12:25



BON. Tout d'abord, merci d’avoir lu l’intégralité du pavé… allons faire des enfants   Quelques précisions sur le personnage d’Alex :

La chronologie de leur relation est assez compliquée, donc pour la moindre question, n’hésitez pas à me contacter, ou pour me dire que vous m’aimez
Loin de moi l’idée de mettre de la pression, mais j'attends quelqu'un avec un assez bon niveau RP, et je serais assez exigeante sur la qualité, mais surtout sur votre présence.
Je n’ai aucune prétention à être une experte en matière de mafia, donc vous n’êtes pas obligé de passer des heures à lire les pages Wikipédia concernant l’Italie, parce que lesbihonest, on s'en fout.
Le personnage d’Alex est, avec Jayden, capital pour l’évolution de Shea, et je l’aime autant que mon propre personnage, donc je serais prête à me mettre en 4 pour l’éventuel membre qui la choisira. Vous aurez bien assez à lire avec les annexes.
Le futur de Shea et Alex se trouve quelque part à Babylone, mais la route pour aller à la cité est longue, et c'est à partir de là qu'on démarrera le RP, mais gardez en tête qu'elles finiront à Babylone avec le reste du groupe
Rien dans son histoire ou son caractère n’est négociable, à part certains détails comme le lieu de naissance ou l’âge. D’ailleurs l’avatar n’est pas négociable non plus. Voyez plutôt   (écouteurs à fond, pièce obscure, HD et plein écran c'est encore mieux) :  






I drag myself out of nightmares each morning
and find there’s no relief in waking



Dernière édition par Shea Harrington le Ven 28 Aoû - 13:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


› backpack :
› santé :
70/100  (70/100)
› disponibilité en RP :

Voir le profil de l'utilisateur

avatar


HIGH LADY OF THE NIGHT COURT

› signaux envoyés : 557
› butin : 487
› âge : 24 ans
› localisation : terres désolées
› statut : #onchangedesujet


Message(#) Sujet: Re: (f) Jessica P. Kennedy – Prise Ven 31 Juil - 19:34

Personnage pris



I drag myself out of nightmares each morning
and find there’s no relief in waking

Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: (f) Jessica P. Kennedy – Prise

Revenir en haut Aller en bas
 

(f) Jessica P. Kennedy – Prise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No Rest for the Wicked :: To tell the story :: Very important people :: Personnages pris-