Partagez | .
 
A.K - Anneliese Kraemer [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage





Invité

Invité


Message(#) Sujet: A.K - Anneliese Kraemer [Terminé] Jeu 6 Aoû - 11:13


ANNELIESE KRAEMER
Sur une durée suffisamment longue, l'espérance de vie tombe pour tout le monde à zéro


PERSONNAGE

Age › 35 ans
Lieu de naissance › Munich, Allemagne
Nationalité › Allemande
Famille › Elle n'a plus de famille depuis sa fuite, la seule famille qu'il lui reste, ce sont ses patients et Hannibal
Statut amoureux › Célibataire, en couple avec Hannibal Tilschweiger
Occupation › Infirmière
Groupe › New World Order
RPLAYER

Pseudo › Juju
Age › 27 ans
Multicomptes › Aucun
Comment avez-vous connu le forum › De liens en liens
Crédits pour la fiche › Tumblr
Disponibilités ›  Quotidienne
Code à remplir ›
Code:
[color=#DC143C][b]KATE BECKINSALE[/b][/color] ➔ ANNELIESE KRAEMER



SA PHILOSOPHIE DE LA VIE, C'ETAIT QU'ELLE POUVAIT MOURIR A TOUT MOMENT. CE QU'IL Y AVAIT DE TRAGIQUE SELON ELLE, C'EST QU'ELLE NE MOURRAIT PAS.

Tu ne diras rien à papa et maman, c’est bien compris ? Elle avait seulement murmuré un vague mot incompréhensible. La voix était pourtant menaçante et exigeait une réponse claire qui avait valeur d’engagement. La main qui enserrait, pour le moment faiblement, sa gorge ne lui laissait pas le choix. Oui, Hans… La main se desserra pour aller caresser tendrement ses cheveux. Ce sera notre petit secret. Tu sais que ton frère t’aime, pas vrai ? Il t’aime plus que tout. Oui, Hans… Anneliese garda prudemment les yeux baissés. Des yeux qui avaient laissé échapper des sillons humides le long de ses joues. Elle contempla son genou droit où une goutte de sang perlait. Son premier sang. Lorsqu’elle fut enfin dans sa chambre, elle s’autorisa à s’effondrer en sanglots. La famille Kraemer était une famille puissante. Une famille riche et prospère, parfaitement normale, du moins en apparence. Elle avait été élevée dans les valeurs nazis et y adhérait bien sûr. Ils étaient des Allemands de souche et, si leur fille n'avait malheureusement pas les yeux bleus et les cheveux blonds, la pureté de leur sang ne portait nullement à discussion. Ses parents l’avaient préparé, lui avait expliqué le monde dans lequel ils vivaient. Un monde dominé par la grande Allemagne ainsi que son allié japonais. Mais ce n’était pas pour cela que Anneliese pleurait ce jour-là. Ce fut d’ailleurs le premier et le dernier jour où elle pleura, malgré les viols répétés de son frère pendant toute son enfance. Paradoxalement, ces épisodes l’endurcirent bien davantage que ce qu’elle avait imaginé. Pour l’heure, son monde s’effondrait et la douleur qui irradiait son bas-ventre lui donnait la nausée. Elle n’était qu’une enfant innocente, mais elle avait parfaitement conscience que ce que son frère lui faisait était mal, terriblement mal et surtout contre-nature. Il était son frère après tout. Mais, piégée par la crainte qu’il lui inspirait, elle n’osait pas en parler à leurs parents qui ignoraient tout de l’ignominie qui se passait sous leur toit.  

Ainsi donc, Anneliese qui était une enfant délicieuse et pleine de vie, changea rapidement. Elle devint renfermée, ne se liait à personne et n’apprit à compter que sur elle-même. Elle en voulait d’une certaine façon à leurs parents de ne pas se rendre compte de ce qui se passait. Elle n’eut guère longtemps à lui en vouloir. Leurs parents moururent lorsque Anneliese avait huit ans, accident de la route qui les tua sur le coup. La petite fille ne versa pas une larme durant l’enterrement, comme si elle avait épuisé son stock avant l’heure. Elle gardait les yeux désespérément secs et les membres de la famille estimèrent simplement qu’elle était sous le choc. Elle perdit des parents mais elle gagna une cousine, Angela que ses parents confièrent au reste de la famille. Elle resta sous l’emprise de son frère à partir de cet instant. Le manoir lui appartenait de plein droit. Il régentait sa vie, continuant de la violenter. Mais Anneliese était une petite fille peu commune. Et puis, elle avait Angela, la seule qui l'aidait à sourire. Elle ne sut jamais durant leur enfance ce que Anneliese subissait. Son père était propriétaire d'une grande entreprise et naturellement, son frère reprit le titre après sa mort. Anneliese avait été promise à un homme d'une famille aryenne, Gregor, par son père et Hans n’osait pas se dédire, de crainte de provoquer une crise majeure. Anneliese continuait de grandir, devenant une jeune adolescente d’une grande beauté que son frère gardait soigneusement enfermée au manoir, sous coupe. Tout cela allait changer le jour de ses vingt ans.        




ET C'EST A CE MOMENT DE NOTRE HISTOIRE QUE LE LOUP SORT DU BOIS

Comme tous les citoyens, Anneliese était sûre de la grandeur de son pays. Après tout, les allemands avaient conquis le monde et restait la dernière superpuissance, après la chute du Japon. Les bombes qui tombèrent sur Johannesburg horrifièrent la jeune femme. Malgré ce qu'elle avait vécu, elle restait courageuse, déterminée et généreuse envers ses proches. Elle avait décidé de devenir infirmière, un métier qui lui plaisait et elle avait commencé ses études après avoir rudement négocié avec son frère pour qu'il la laisse faire ce qu'elle aimait. La vie avec les autres étudiants la changea, elle était toujours sous la coupe de son frère mais ce dernier lui laissait une infime part de liberté et, sous le rayon de soleil, elle s'épanouissait. Mais l'acte qui allait sceller sa libération survint quelques mois plus tard...

Hans avait les yeux fermés, un sourire pervers encore égaré sur ses lèvres. Nu, il reposait sur le lit, sans aucune crainte. Anneliese était étendue juste à ses côtés. Son regard était froid. Il avait encore abusé d’elle, une fois de plus. Qu’est-ce qui avait changé depuis ? Elle. Tout cela l’avait changé à jamais. Elle était une Kraemer, une louve dans l'âme. Son regard glissa sur le corps nu de son frère et une bouffée de haine se saisit d’elle. Elle attendait en réalité ce moment, sans même en avoir eu conscience. Son esprit était clair, froid et déterminé. Elle se leva doucement, sans un bruit. L’odeur de sueur et de luxure lui envahit le nez et la haine enserra davantage encore son cœur. Elle poussa un grognement sourd. Son frère entrouvrit alors les yeux, réveillé par le bruit qu’elle avait poussé. Il n’eut guère le temps de réagir. Alors que ses yeux s’écarquillaient de surprise, la jeune femme bondit sur lui. Elle n'avait pas sa force mais elle avait pris soin de droguer légèrement sa boisson. Elle sentit le cou de son frère entre ses mains et elle serra, sentant avec délice la trachée se tordre en un craquement sinistre. Puis, elle relâcha sa prise. Son frère la contemplait, un râle d’agonie s’extirpant de ses lèvres maculées de bave. Alors, la jeune femme se coucha à ses côtés et observa la mort lente de son bourreau. Elle perçut seulement une phrase murmurée : Je t’aimais, Anne… Je t’aimais tellement… Puis, Hans retomba inerte sur le côté.




SUR UNE DUREE SUFFISAMMENT LONGUE, L'ESPERANCE DE VIE TOMBE POUR TOUT LE MONDE A ZERO

Naturellement, malgré la richesse de sa famille qui était devenue la sienne, le caractère de Anneliese s’accommodait mal de l’oisiveté. Aussi, lorsqu’elle grandit adolescente, elle fit des études. Elle aimait apprendre mais par-dessus tout, elle avait besoin de se rendre utile, de tenter d'aider son prochain. Aussi le domaine médical obtint rapidement sa préférence. Elle était douée pour soigner et se plut dans ce milieu très masculin de médecins où les infirmières étaient majoritairement des femmes. Malgré son physique avantageux, les hommes comprirent rapidement qu’il valait mieux la laisser tranquille s’ils tenaient à leurs attributs. Au bout de quelques années, elle obtint de l’avancement, montrant des capacités très intéressantes.

La mort de son frère fut une véritable libération pour Anneliese. Personne ne fit le lien entre elle et la mort de son frère, elle avait pris soin de nettoyer la scène de crime, d'enlever cheveux et traces et elle donna même un bain au cadavre de son frère, histoire d'enlever toute trace de son passage. Elle renversa les meubles, sortit tous les documents qu'elle pu trouver des tiroirs et déroba les objets de valeur. Il n'en fallut pas davantage aux enquêteurs pour conclure que des cambrioleurs avaient paniqués et étranglé l'homme qui menaçait d'appeler les autorités. Anneliese était enfin libre. Elle était déterminée et courageuse, froide certes mais juste, ce qui la fit rapidement apprécié de ses patients. La jeune femme avait été élevée dans la famille Kraemer, et malgré la perversité de son frère, ce dernier lui avait transmis les valeurs qui avaient été celles de leurs parents : ne jamais trahir les siens, être prêt à sacrifier sa vie pour la pérennité du groupe et, en tant que Kraemer, toujours protéger les siens. Et Anneliese prenait son rôle très à cœur. Elle était charismatique et à l’écoute, mais elle savait imposer ses idées.




LA PLUS GRANDE VERITE QU'ON PUISSE APPRENDRE UN JOUR EST QU'IL SUFFIT D'AIMER ET DE L'ETRE EN RETOUR...

Ses parents l’avaient promise lorsqu’elle était jeune à un jeune homme d'une grande famille, Gregor. Elle commença à le voir, le fréquenter. L’homme était issu d’une famille au sang pur et avait de nombreuses qualités. La première était naturellement la pureté de sa lignée, primordiale pour que la famille Kraemer reste forte, ce qui était la raison du choix de ses parents. Aussi, Anneliese ne chercha nullement à dénouer les liens de fiancés qui les unissaient. Au contraire, elle se rapprocha du jeune homme. Cependant, tout allait basculer. Alors qu’elle venait de se libérer de son frère, qu’elle était en âge de se marier, Gregor lui fit parvenir un message.

Chère Anneliese,
Je suis peiné d’apprendre la disparition de votre frère. Je vous souhaite toutes mes condoléances. Je suis cependant au regret de vous annoncer que je désire rompre nos vœux de fiançailles, ayant choisi de m’unir avec une autre. J’espère que vous n’y verrez rien de personnel, mon cœur est sous l’emprise de cette femme.
Avec toute ma tendresse,
Gregor


Etrangement, Anneliese n’en voulut pas le moins du monde à Gregor. Après tout, c’étaient ses parents qui avaient choisi pour elle, ce n’était pas elle. Elle lui envoya un message de réponse. Anneliese avait d’autres chats à fouetter et à dire vrai, elle n’avait au fond d’elle-même aucun désir personnel de s’unir à un homme. Elle était libre, pour la première fois de sa vie, ce n’était pas pour tomber dans d’autres chaînes. Et puis, l'amour n'était pas pour elle. Son frère avait ravagé son coeur et installé une crainte et une haine durable contre la gent masculine en elle. Elle s’occupa de Angela, sa cousine qu’elle considérait comme sa sœur. C’était la seule avec qui elle entretenait un lien. Mais tout allait basculer cette fameuse année.... 2011, l'année cruelle qui vit la mort de tant d'hommes. Anneliese était à l'hôpital quand les premières alertes se sont déclenchées. Un homme, un patient avait mordu un médecin. Tout allait aller très vite. Anneliese comprit qu'il fallait fuir. Elle partit en compagnie d'Angela et de Gregor qui l'avait rejoint, sa compagne ayant été contaminée. Ils quittèrent la ville, ne voyageant que de nuit, à couvert. La planète entière était devenue folle. Elle a suivi le chemin qui se trouvait devant elle, jusqu'à atteindre No Man's Land et le barrage. Entretien musclé, mais les SS l'ont laissé entrer dans le camp, de même que Gregor et Angela. Très vite, Anneliese a rencontré Hannibal et son épouse et une fascination l'a poussé vers cet homme. Lorsqu'il exécuta son épouse pour trahison, elle l'a soutenu. Jusqu'à finir dans ses bras. Un peu de douceur dans ce monde de brutes. Oui, elle l'aime à présent, mais... osera-t-elle lui avouer cela ? Et finira-t-elle par lui révéler son ténébreux passé ? L'ombre de Gregor pèse également sur elle, devient-il jaloux ?  



Comment envisage-t-il(elle) sa mort › Anneliese est quelqu'un de profondément optimiste. Naturellement, elle sait qu'elle mourra un jour mais elle l'espère, le plus tard possible. Et si possible, de mort rapide...
Réaction face à un Prototype › Même si Anneliese est courageuse, elle n'est pas non plus suicidaire. Si elle tombe sur un Prototype, elle prendra sans aucun doute la fuite.
Sa plus grande crainte › Certainement les hommes de façon générale, bien plus que les Prototypes. Elle les sait capables du pire, elle l'a elle-même vécue dans sa chair. Elle les craints comme elle se sent attirée par eux. Enfin, par l'un d'entre eux pour être exacte.
Survivre seul(e) ou ensemble › Survivre ensemble. Pour être forts, il faut impérativement être unis, groupés. Tenter de mettre de côté nos différends pour survivre.
Anecdote › Anneliese a dû sacrifier la vie d'un bébé pour sauver sa mère. Cette vision la hante, d'autant que la mère en question, évidemment bien loin de la remercier, l'a agonie d'injures. Mais l'infirmière n'avait pas le choix. Elle tente depuis de vivre avec cette culpabilité.
Alignement › Loyal bon. Anne respecte l'autorité et la hiérarchie, elle est d'une loyauté sans faille. Et le bien est le crédo qu'elle a choisi il y a très longtemps.
Spécialité › Les soins divers et variés. Recoudre une plaie, la désinfecter. En ces temps troublés, elle fait quasiment le boulot d'un médecin, formée sur le tas pour certaines techniques avec un matériel rudimentaire et des conditions tout sauf stériles.
Environnement › Montagnes
Débuts à Nomansland › Partie d'Allemagne après la contamination de son hôpital par les Prototypes, elle a fui en compagnie de sa cousine et de son fiancé. Elle a rejoint Nomansland par hasard, en tombant sur le barrage et compte bien aider comme elle peut les survivants.



Dernière édition par Anneliese Kraemer le Ven 21 Aoû - 9:09, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas


› backpack :
› santé :
70/100  (70/100)
› disponibilité en RP :

Voir le profil de l'utilisateur

avatar


HIGH LADY OF THE NIGHT COURT

› signaux envoyés : 557
› butin : 487
› âge : 24 ans
› localisation : terres désolées
› statut : #onchangedesujet


Message(#) Sujet: Re: A.K - Anneliese Kraemer [Terminé] Jeu 6 Aoû - 15:23

Re-bienvenue?



I drag myself out of nightmares each morning
and find there’s no relief in waking

Revenir en haut Aller en bas





Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: A.K - Anneliese Kraemer [Terminé] Jeu 6 Aoû - 19:12

Vui, rebienvenue à elle

Rebievenue à twaaaaaaaaaa
Revenir en haut Aller en bas





Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: A.K - Anneliese Kraemer [Terminé] Jeu 6 Aoû - 19:56

Elle a certainement eu peur de Shea.. Ce que je peux comprendre, re-bienvenue dans ce cas !
Revenir en haut Aller en bas





Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: A.K - Anneliese Kraemer [Terminé] Jeu 6 Aoû - 21:24

Re-bienvenue sur le forum !
Bon courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas





Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: A.K - Anneliese Kraemer [Terminé] Sam 8 Aoû - 1:30

Re-bienvenue
Bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas





Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: A.K - Anneliese Kraemer [Terminé] Mer 12 Aoû - 10:05

Welcome here scénario d'hanni

Très bon choix au passage, hâte de te lire et si tu as la moindre question n'hésites pas !
Bon courage
Revenir en haut Aller en bas





Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: A.K - Anneliese Kraemer [Terminé] Dim 16 Aoû - 18:20

Ton délai est dépassé. La fiche est déplacée dans les fiches en danger. Tu as trois jours pour te manifester sinon ton compte sera supprimé
Revenir en haut Aller en bas





Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: A.K - Anneliese Kraemer [Terminé] Lun 17 Aoû - 0:02

Désolée, me revoilà ! De retour de mariage ! Je suis restée un peu plus longtemps en vacances ! :)

Je reprends ma fichette dans la semaine qui vient, désolée encore !
Revenir en haut Aller en bas





Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: A.K - Anneliese Kraemer [Terminé] Lun 17 Aoû - 6:31

D'accord. Je prévois un délai jusque vendredi dans ce cas
Revenir en haut Aller en bas





Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: A.K - Anneliese Kraemer [Terminé] Jeu 20 Aoû - 23:43

Et voilà, fichette terminée ! :)
Revenir en haut Aller en bas





Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: A.K - Anneliese Kraemer [Terminé] Ven 21 Aoû - 7:56

Me voilàààààààààààààààààààààà

Alors, alors, ALORS ! Comment dire ?...

J'adore ce que tu as fait d'Anneliese. Le métier, j'adhère à 200% (Pearl Harbor feels), l'inceste/viol du frère, j'adhère à 200% (j'aime être cruelle, toi aussi, parfait), et que dire de tes citations ?... TU CITES MOULIN ROUGE !!! J'aime ta plume, c'est fluide et ça se laisse lire comme on boit un bon petit lait, ou une bonne sangria, j'ai pas choisi encore

BREF ! Je suis conquise

Quelques petites petites choses ceci dit et je pourrai te valider après ma belle :
- Par simple curiosité personnelle, j'aimerais en savoir plus sur la façon dont elle a maquillé le meurtre de son frère et la façon dont elle s'en est sortie
- Sur la fin de ta fiche, tu parles d'Angela et de Gregor et puis pouf, plus rien quand Anneliese arrive au barrage : où sont-ils ? Sont-ils entrés avec elle ? Ont-ils été séparés avant ?

Et voilà, c'est tout ! Et comment ça elle court quand elle voit un prototype ? Hanni il va la former à se défendre tu vas voir
Revenir en haut Aller en bas





Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: A.K - Anneliese Kraemer [Terminé] Ven 21 Aoû - 8:15

Roooo, ça me touche beaucoup :)
(Et ouiiii, sadique powaaaaa, j'aime faire souffrir mes persos XD)

J'ai fait les modifs demandées ! :)
Revenir en haut Aller en bas





Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: A.K - Anneliese Kraemer [Terminé] Ven 21 Aoû - 8:33

Alors je vais être chiante (désolée), mais la coïncidence des cambrioleurs c'est un peu too much

Ou alors, elle fait croire qu'il y a eu une intrusion (en mettant l'appartement en vrac) et dit qu'elle s'est cachée sous un lit, un truc dans le genre. Là, d'accord. Ou alors, elle se trouve un alibi et dit qu'elle n'était pas chez elle et les enquêteurs font choux blanc, que sais-je.

Bref, j'suis désolée mais j'suis un peu casse bonbons avec ce genre de détails ah ah ah
Revenir en haut Aller en bas





Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: A.K - Anneliese Kraemer [Terminé] Ven 21 Aoû - 9:09

Ne t'en fais pas, je comprends :)

C'est fait !
Revenir en haut Aller en bas





Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: A.K - Anneliese Kraemer [Terminé] Ven 21 Aoû - 9:48

Félicitations et bienvenue sur
No Rest for the Wicked

Félicitations, personnage validé

Merci, c'est parfait ! Encore merci d'avoir choisi Anneliese, et hâte de voir où tout ça va nous mener ! Et si tu fais de Gregor un scénario, je sens qu'on va rire MOUAHAHAHAHA !!!!!!


Pour bien démarrer

Maintenant que c'est fait, tu vas pouvoir rentrer dans le vif du sujet !
Tu peux dès à présent aller poster ta fiche de liens pour te faire des amis et des ennemis ! D'ailleurs, n'hésite pas à aller quémander des liens : aucune raison d'être timide, personne ne mord ici ! En fait si mais c'est bon quand même ! Tu trouveras ici de quoi faire une demande de logement, demander au besoin la création d'un lieu ou encore participer à la loterie RP ! Pour demander et dépenser tes points, tu dois te rendre ici. Bien sûr, tu peux aller créer un scénario.
Tu peux aussi venir t'amuser par ici : le flood et les jeux t'attendent !

NOUS TE SOUHAITONS UN BON JEU PARMI NOUS !



Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: A.K - Anneliese Kraemer [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas
 

A.K - Anneliese Kraemer [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No Rest for the Wicked :: To tell the story :: Registration time :: Barely in-