Partagez | .
 
ACP ⊹ I won't apologize for who I am
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage





Invité

Invité


Message(#) Sujet: ACP ⊹ I won't apologize for who I am Jeu 30 Juil - 22:06


ALEXANDRA "ALEX" CELIA PIANTONI
Control your emotions. If you want to survive you forget about sympathy. Think of it like a strategy, focus on your ultimate goal, shut out everything else, steel your mind, move on instinct. Let doubt take over and despair will cripple you.


PERSONNAGE

Age › Vingt-cinq ans.
Lieu de naissance › Turin, Italie.
Nationalité › Italienne.
Famille › Une rugueuse mafia du pays cher à son cœur. De la famille mafieuse, il reste bien peu, mais l'espoir de voir renaître son pays et son clan demeure. Plus qu'un espoir même, c'est une mission qu'elle s'est donnée.
Statut amoureux › Célibataire.
Occupation › Le business familial apportait suffisamment de travail. Elle s'est vue confiée des contrats en tant que tueuse à gage et a mis à profit ses connaissances dans l'art de la séduction en tant qu'escorte. Au moins n'avait-elle pas peur de la Mort lorsque cette dernière s'est présentée à sa porte.
Groupe › Freedom's hope.
RPLAYER

Pseudo › loaded weapon.
Age › 23 ans.
Multicomptes › Nope.
Comment avez-vous connu le forum › J'étais un stalker derrière votre épaule
Crédits pour la fiche › Tumblr.
Disponibilités › Passage tous les 1 ou 2 jours de façon générale, pour le RP ça dépends de l'inspiration, mais je dirais au moins une fois par semaine.
Code à remplir ›
Code:
[color=#DC143C][b]JESSICA PARKER KENNEDY[/b][/color] ➔ ALEX PIANTONI

Le roulis du camion dont le rythme était parfois cassé par quelques cahots attirait la somnolence et la promesse des rêves semblait bien meilleur que la réalité, mais rien n'aurait pu tirer Alex de son état de vigilance constante. Son éveil était largement occupé par les pensées qui rampaient sans cesse dans son esprit. Tout était susceptible de faire tourner la machine. Depuis les évènements, elle s'était prostrée dans un silence que les siens avaient finis par arrêter de troubler, certains par manque d'acharnement, d'autres par compréhension. Ils étaient néanmoins peu nombreux à cerner réellement l'italienne. Malgré ce calme apparent, elle n'avait pas renoncé. Voir ses parents tomber sous la domination ne l'avait pas brisée. Elle attendait patiemment son heure, cherchant les failles à exploiter avec une minutie qui lui correspondait si bien. Tôt ou tard, ils payeraient. Heures - jours ? - se succédaient, nourrissant le chaos à l'intérieur de la remorque, mais rien ne changea réellement dans la posture de Alex. Elle avait su se faire oublier au milieu des autres, se désintéressant des besoins primaires dictés par l'instinct de survie pour voir plus loin. Pour survivre, il lui fallait une cause, une ambition, et c'est dans la vengeance qu'elle trouva son salut. La haine que lui inspirait ces barbares qui avaient réduit à néant ce qu'elle avait toujours protégé lui chauffait le ventre et ne tarda pas à se répandre dans tous son corps, enflammant comme de l'essence le sang qui bouillonnait dans ses veines.

L'obscurité du camion se transforma en pleine lumière lorsqu'on les débarqua au cœur d'un empire de métal qu'elle détesta instantanément. L'endroit n'avait rien en commun avec l'univers dans lequel elle avait évolué durant toute sa vie. Tout n'était que déchéances, crasses et râles d'agonie. Tout lui hérissait le poil et venait nourrir les flammes. Elle détestait sa vie, détestait le camp et ce n'était pas une mauvaise chose. Sa survie reposait sur la haine, elle haïrait donc avec une passion silencieuse chaque fibre de ce qui l'entourait. Rester saine d'esprit au cœur de cet Enfer était compliqué et lorsqu'elle n'appréciait pas la présence de sa vieille amie la haine, Alex se reposa sur toutes ses connaissances pour tenir. Les langues qu'elle avait toujours pris plaisir à apprendre avant qu'on ne vienne faire exploser son monde étaient de grandes sources de distraction. Elle passait de longues heures à susurrer les mots, faisant éclater chaque lettre contre ses dents et appréciant leur roulement sur sa langue. Cette habitude n'était pas toujours du goût de ses compagnons d'infortune, mais le feu qui brûlait dans l'or de ses iris lui assurait une certaine tranquillité auprès de ceux qui avaient déjà tout abandonner au profit de ces maudits allemands.

Le temps passa avec un lenteur suffocante. Rien ne changeait réellement au camp à part parfois les têtes et les voix qu'elle percevait autour d'elle. Les mots qui glissaient sur ses lèvres s'étaient teintés de noirceur et manquaient parfois d'efficacité pour la tirer hors du chaos qui avait commencé à évoluer dans son esprit. La déchéance de son corps venait ternir l'acier de son mental et brisa la carapace qu'elle s'était construite dans ce maudit camion. C'est durant un déplacement qu'elle céda pour la première fois à toute cette rage qui l'habitait. Un détail si insignifiant soit-il la poussa à l'erreur et elle rua au milieu de ses geôliers. Son petit gabarit et l'épuisement la rendaient peu impressionnante, mais elle se révéla lionne sauvage et déchira la peau trop blanche d'un ennemi de ses ongles écorchés. Si elle vu encore le soleil se lever après s'être fait tabasser à coups de bottes, ce fut un hasard. Il n'y eut plus d'incident par la suite. Elle se tient tranquille, sombrant au final à cause de la douleur agglutiné dans son corps. Pourtant, il était clair que le vent changeait au camp. Quelque chose était en marche. Lorsqu'on ouvrit sa cage, elle comprit que ce quelque chose allait servir ses intérêts, même s'il ne lui fallut pas longtemps pour voir aussi le revers de la médaille. Elle était libre, en effet, mais la simplicité n'était pas au programme pour la suite.

Durant son enfermement, le monde avait continué de changer. L'ordre avait été bousculé et ces gens qu'elle avait maudit pendant des jours et des jours avaient fini par s'auto-détruire. Les règles de ce nouveau monde n'étaient pas bien différentes de celles de l'ancien. S'adapter ou mourir. Cela avait toujours été la même histoire. Ainsi elle s'adapta car la mort n'était pas une option. Pas maintenant. Elle avait beaucoup trop de choses à faire avant de retourner à la poussière. Et pour se faire, la première étape serait de rallier Babylone où peut-être son passé lui permettrait de manœuvrer dans l'intérêt de son futur.

Son voyage, Alex le commença seule. Après son départ du camp, elle vadrouilla avec une aisance étonnante. Ses possessions étaient maigres, mais la liberté lui réussissait bien. Au début du moins. Au fil des kilomètres et des informations grattées  selon les rencontres, la chance commença à se faire plus rare. Avancer en solitaire dans cette contrée inconnue perdu de sa facilité et elle multiplia les erreurs. Seule voulait dire quasiment pas de sommeil à cause de l'impossibilité d'instaurer des tours de garde. Cela signifiait aussi peu de possibilités niveau tactique. Alex dû admettre qu'elle avait besoin des gens. Si elle voulait atteindre Babylone, il lui faudrait un groupe pour assurer ses arrières. Le savoir ne l'aiderait pourtant pas pour la suite. Trouver des gens étaient encore aisé, mais trouver LES gens, c'était une autre histoire. La vie de galère continua donc jusqu'au jour où elle se retrouva ligotée par une bande qui avait réclamé son abri. Dans un premier temps, elle pensa principalement à la façon dont elle prendrait plaisir à les passer sur le fil de sa lame, mais quelque chose retient son attention. Et bientôt, il fut évident que ce serait eux. Et non, cela n'avait rien à voir avec les attentions étonnantes de la jolie brunette qui avait partagé ses rations et avait soigné ses blessures. Ou peut-être un tout petit peu. Cela joua indéniablement un rôle dans sa décision, mais si elle les choisit c'était surtout à cause des opportunités qu'elle voyait de mettre la pagaille dans l'équilibre établi pour se faire son trou. Elle pouvait aussi leur apporter quelque chose et ils le comprirent malgré des détours difficiles. Au final, on en revient à Shea. C'était sur cette corde qu'il fallait qu'elle tire pour obtenir ce qu'elle voulait et elle le fit. Mais la corde s'enroula autour de son poignet à ses dépends et elle ne se rendit compte que trop tard que quelque chose s'était tissé entre l'anglaise et elle.

Pour Shea, Alex tomba trop vite et trop violemment. Elle avait bien tenté de se distraire dans les bras de Logan, mais il lui était difficile de résister quand l'anglaise appelait ses yeux comme un aimant. L'homme était tellement désintéressant à côté d'elle, il n'avait depuis le début aucune chance. Ce qui n'avait au début été qu'un intérêt grandissant muta pour devenir un sentiment plus trouble qui lui avait jusqu'ici été inconnu. Elle avait faim de Shea et cette découverte n'allait rien arrangée à son état. Le camp l'avait laissé plus meurtrie qu'elle ne voulait bien l'admettre et sa haine constante avait agis comme un acide sur les fondations d'une personnalité qui se retrouva changée. Elle se trouvait moins solide et plus prompte à exploser que par le passé. Comme un volcan fumant prêt à cracher sa lave si on venait trop le stimuler. Malgré tout, Alex restait déroutante. Si son humeur se voulait changeante, il était difficile de prévoir les dits changements. Énigme, elle était, énigme, elle resterait. Dans son monde de flamme, Shea se présenta donc et elle apporta avec elle la fraîcheur de la nouveauté. Une fraîcheur aussi agréable que destructrice. Alex aimait l'aimer, mais le pouvoir que Shea avait sur elle sans même le voir lui déplaisait fortement. Et bientôt elle aima la détester comme elle détestait l'aimer. La boucle était bouclée et Alex s'était condamnée d'elle-même à une spirale enflammée dans laquelle elle tenterait inlassablement - consciemment comme inconsciemment - d'attirer la source de son attention.


Comment envisage-t-il(elle) sa mort › Elle ne l'envisage pas. Sa propre mort est bien la seule à laquelle Alex n'a jamais pensé. Elle ne se voit pas immortelle, bien sûr, mais penser à la fin lui paraît inutile. Il y a bien trop de données encore aujourd'hui inconnues qui seraient susceptibles de changer le futur. Ne surtout pas se focaliser sur elle est aussi une protection comme une autre. La mort n'est pas pour tout de suite et moins elle y pense, plus elle espère, sans réellement le rationaliser, qu'elle ne viendra pas de si tôt.
Réaction face à un Prototype › La première fois qu'elle en a vu un, Alex a été déroutée. Peut-être un peu intriguée aussi car elle n'avait pas suivi comme d'autres l'évolution de la pandémie. Bien vite, ils sont devenus comme des arbres dans le paysage. Ce sont des menaces à éliminer. Juste des cibles un peu remuantes. Elle n'avait déjà aucun remord à éliminer des personnes vivantes, alors des cadavéreux...
Sa plus grande crainte › Des craintes, Alex en a bien peu. Elle n'a jamais été une enfant trouillarde, elle n'a pas eu cette chance, et en grandissant elle a développé une force qui lui permettait de passer au-dessus de beaucoup de choses. Son choix de l'ombre balaya encore beaucoup de ses appréhensions. Ne resta plus qu'une crainte : celle de la souffrance. L'idée de l'éprouver gèle son sang et tranche aussi fort que sa lame à côté de la haine qui l'habite et de la cruauté dont elle peut parfois faire preuve. Elle sait cette peur ridicule, mais contre elle, Alex ne peut rien.
Survivre seul(e) ou ensemble › Ensemble. Pas réellement par choix, mais par nécessité. Elle a besoin de pouvoir puiser dans la force des autres pour économiser la sienne. Elle s'est préparé à une longue route, il ne faudrait donc pas qu'elle s'épuise dès les premiers kilomètres.
Anecdote › Elle se damnerait pour du tabac. Grandir dans un monde de débauche a laissé sur elle des traces et si le camp l'a efficacement désintoxiquée, elle est retombé dans la cigarette dès qu'elle a croisé la route d'un peu de tabac et de feuilles à rouler.
Alignement › Chaotique neutre.
Spécialité › Arme blanche. Son passé lui a fourni une solide expérience dans le maniement de diverses lames. Elle se satisfait autant d'un couteau discret et mortel que d'une arme plus brutale qui s'abat avec force sur l'ennemi. L'attrait pour ce type d'arme l'a encouragé à se spécialiser dans une approche plus féline. Alex attaque à l'affut et se repose pour ça sur une agilité et une discrétion non négligeable. Tuer n'était pas pour elle à la base une question de nécessité, mais une profession ce qui lui a plutôt bien réussi suite à l'apocalypse.
Environnement › Urbain. Si Alex est un félin, elle est un chat des rues. Elle se sent plus à l'aise au milieu du béton et du métal et y évolue avec beaucoup plus de naturel et donc d'efficacité. Elle retrouve ses marques quand elle est cernée par les bâtiments, c'est un peu comme retourner des mois en arrière lorsque l'Italie était encore fière et belle.
Débuts à Nomansland › Alex a subi la déportation suite à la chute de son pays. En peu de temps, elle a perdu l'Italie et sa famille, puis a été conduite en Enfer. Seulement, elle n'allait pas se faire avaler par les flammes. A la place, elle s'est appliquée à les faire brûler à l'intérieur de son propre corps pour résister.


Dernière édition par Alex C. Piantoni le Ven 31 Juil - 1:19, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas





Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: ACP ⊹ I won't apologize for who I am Jeu 30 Juil - 23:07

Ah merde j'en connais une qui va être heureuse.. Bienvenue

Désolé de te le dire il va falloir que je te tue pour faire pleurer l'autre folle..
Revenir en haut Aller en bas





Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: ACP ⊹ I won't apologize for who I am Ven 31 Juil - 1:22

Moh pourquoi me tuer pour arriver à tes fins alors qu'il y a bien d'autres façons de procéder ?
Et merci pour l'accueil
Revenir en haut Aller en bas





Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: ACP ⊹ I won't apologize for who I am Ven 31 Juil - 6:38

Hellcome

Effectivement Shea va être aux anges ! Excellent choix de scénario !!!

J'allais te proposer de mp si tu avais des questions mais tu as fini ta fiche ah ah !

Je ne peux pas m'en occuper car je pars travailler (ENFER ET DAMNATION) mais si j'ai un peu de temps en début de matinée je viendrai regarder et te dirai quelque chose en attendant l'avis de Shea puisque Alex est son scénario ^^

ÉDIT : au diable mon départ au boulot j'ai reporté de quelques minutes, trop envie de lire J'adore ta fiche ! Ta plume est fluide et belle, c'est un régal de te lire et Alex est vraiment passionnante Donc je n'ai rien à redire. Laissons Shea passer dans le coin maintenant pour voir si ça lui va aussi
Revenir en haut Aller en bas





Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: ACP ⊹ I won't apologize for who I am Ven 31 Juil - 12:21

Shea ne passera pas je l'ai enfermée dans le panier à linge sale..
Revenir en haut Aller en bas





Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: ACP ⊹ I won't apologize for who I am Ven 31 Juil - 13:48

Bienvenue sur le forum !
J'aime beaucoup ta façon d'écrire.
Revenir en haut Aller en bas


› backpack :
› santé :
70/100  (70/100)
› disponibilité en RP :

Voir le profil de l'utilisateur

avatar


HIGH LADY OF THE NIGHT COURT

› signaux envoyés : 557
› butin : 487
› âge : 24 ans
› localisation : terres désolées
› statut : #onchangedesujet


Message(#) Sujet: Re: ACP ⊹ I won't apologize for who I am Ven 31 Juil - 19:30

Félicitations et bienvenue sur
No Rest for the Wicked

Félicitations, personnage validé

Spoiler:
 

Non mais ta fiche est tellement parfaite, qu'est-ce que je pourrais dire quoi    Merci merci merci merci, bienvenue, bienvenue, bienvenue   J'ai adoré te lire, tu as complètement cerné le personnage et j'ai tellement hâte de RP avec toi   Attention post très formel ci-dessous :


Pour bien démarrer

Maintenant que c'est fait, tu vas pouvoir rentrer dans le vif du sujet !
Tu peux dès à présent aller poster ta fiche de liens pour te faire des amis et des ennemis ! D'ailleurs, n'hésite pas à aller quémander des liens : aucune raison d'être timide, personne ne mord ici ! En fait si mais c'est bon quand même ! Tu trouveras ici de quoi faire une demande de logement, demander au besoin la création d'un lieu ou encore participer à la loterie RP ! Pour demander et dépenser tes points, tu dois te rendre ici. Bien sûr, tu peux aller créer un scénario.
Tu peux aussi venir t'amuser par ici : le flood et les jeux t'attendent !  

NOUS TE SOUHAITONS UN BON JEU PARMI NOUS !
   






I drag myself out of nightmares each morning
and find there’s no relief in waking

Revenir en haut Aller en bas


› backpack :
› santé :
70/100  (70/100)
› disponibilité en RP :

Voir le profil de l'utilisateur

avatar


HIGH LADY OF THE NIGHT COURT

› signaux envoyés : 557
› butin : 487
› âge : 24 ans
› localisation : terres désolées
› statut : #onchangedesujet


Message(#) Sujet: Re: ACP ⊹ I won't apologize for who I am Ven 31 Juil - 19:39

DP mais dans la précipitation j'ai oublié de te dire : ma boite à MP est toute à toi si tu en as besoin



I drag myself out of nightmares each morning
and find there’s no relief in waking

Revenir en haut Aller en bas





Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: ACP ⊹ I won't apologize for who I am Ven 31 Juil - 19:56

Merci à vous pour l'accueil et ces commentaires, vous êtes adorables
Quand je commence une fiche faut que je la termine tout de suite sinon je traînasse et ça le fait pas D: Du coup, j'ai fait ma stressée pendant un moment parce que j'avais peur d'avoir mal intégré des infos ou quoi xD Donc je suis soulagée

Shea >
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: ACP ⊹ I won't apologize for who I am

Revenir en haut Aller en bas
 

ACP ⊹ I won't apologize for who I am

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No Rest for the Wicked :: To tell the story :: Registration time :: Barely in-