Partagez | .
 
(m) Jon Kortajarena - Oliver (P²) ROSENBERG
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage





Invité

Invité


Message(#) Sujet: (m) Jon Kortajarena - Oliver (P²) ROSENBERG Jeu 9 Juil - 18:18

OLIVER (P²) ROSENBERG
hi hitler !


PRÉNOMS › oliver (p² au choix). NOM › rosenberg AGE › trente ans. LIEU DE NAISSANCE › où tu veux en allemagne. ORIENTATION SEXUELLE › hétéro forcément. STATUT AMOUREUX › célibataire ?. ANCIENNE OCCUPATION › officier gradé ss pour l'allemagne. ALIGNEMENT › au choix. SPECIALITE › au choix. ENVIRONNEMENT › le barrage enclavé (forêts montagneuses). CARACTÈRE› fier, distant, froid, confiant, égoïste peut-être, macho, le reste est libre. AVATAR › jon kortajarena. GROUPE › new world order. STATUT › libre.



Un bout d'histoire que Taylor a écrit:
Une fois installée dans le pays de l'Axe, elle apprit à se faire discrète et à baisser la tête en croisant les officiers SS qui ne pouvaient que la reluquer, la jeune blonde était tellement belle et attirante que même ceux, que l'on cinglait de tout les noms pour leurs horreurs, étaient à ses pieds. Cette année là, elle fit la rencontre d'un beau allemand du prénom d'Oliver, qui s'éprit de la jolie blonde à qui il tenta à maintes reprises de voler un baiser mais, la belle ne se laissa faire qu'après quelques mois et ils filèrent le parfait amour, enfin.. un amour idyllique rien de plus, la belle gardait la tête sur les épaules et les pieds sur terre. Oliver restait un allemand, fils d'officier et officier lui-même.

« Promet moi que tu viendra rencontrer mes parents à Saxe. » susurra-t-il au creux de l'oreille de la blonde, qui se retourna vers lui tout en faisant mouvoir les draps du lit. « Oliver, on en a déjà parlé.. » dit-elle doucement en prenant le visage du brun entre ses mains. « Je ne préfère pas, du moins pas maintenant. » conclut-elle en souhaitant changer de sujet, elle l'embrassa mais Oliver voulait savoir. « Pourquoi Taylor ? » demanda-t-il, alors qu'elle s'échappait de son étreinte en allant couvrir son corps des yeux de son petit-ami. La blonde ne souhaitait pas répondre à cette question, elle ne voulait tout simplement pas rencontrer sa belle famille parce qu'elle n'était pas sûr de vouloir Oliver toute sa vie, elle l'aimait oui, mais il restait Allemand et ses idées politiques étaient contraires aux siennes, il était fanatique du nazisme et elle ne voulait pas le contredire et mettre en péril leur amour pour de la politique, alors elle se contenta de lui offrir son sourire des plus ravageurs tout en ajoutant: « La curiosité est un vilain défaut mon cher, que pourrais-je donc faire pour vous dissuader de me sous-tirer des informations ? » elle s'amusait toujours autant de ce jeu qu'ils avaient instauré et le fait de le distraire fonctionnait plutôt bien, il avait fini  par laisser tomber.


Quand le troisième Reich commanda une énième rafle cette même année, Taylor se montra distante avec Oliver, elle ne voulait pas se mêler de ça et surtout: elle souhaitait oublié qu'elle dormait tout les soirs avec un homme qui était responsable de ces atrocités, la belle en avait un ra le bol de l'entendre se venter de ce qu'il avait fait de sa journée, il parlait d'extermination comme on parlerait d'une série télé. « Oliver tais-toi. Je t'en prie tais-toi. » elle s'était assise dans le canapé en attrapant une tasse de thé. « Ma chérie.. » il avait tenté de la prendre contre elle, elle s'était éloignée comme pour s'il s'agissait de fuir la peste et elle l'avait regardé, les traits plein de rage et un regard noir qu'il n'aurait pas soupçonné. Oliver resta assis à la contempler, en se demandant comment il avait pu ne pas comprendre plus tôt. « J'aurais dû me douter qu'une blonde de la race américaine s'opposerait au troisième Reich. » avait-il lâché sur un ton glacial. « Salaud.. Tout ce temps j'ai essayé d'oublier ton fanatisme, parce que je t'aimais mais toi, jamais tu ne t'es préoccupé des idées politiques que je pouvais avoir, tu vois.. Je te croyais un peu différent des autres, je pensais que tu suivais juste ton père par respect.. mais, non tu ne vaut pas mieux qu'eux, tu es obsédé par l'idée de tuer des gens qui ne t'ont rien fait ! A part croire en un dieu qui n'est pas tiens, peut-être ?! Va crever Oliver, tu ne mérites que ça, comme tout ces autres fils de pute d'allemands. » elle avait avait commencé en hurlant mais, avait fini sur un ton neutre, comme si cela lui importait peu. L'officier s'était levé mais, n'avait pas prononcé mot, pourtant il avait paru offensé par les railleries de la blonde, il avait serré la mâchoire, peut-être énervé et malheureux de se rendre compte qu'il perdait celle qu'il pensait être la femme de sa vie. Il avait fini par quitter la maison, laissant Taylor, qui était finalement soulagée que cette situation n'est pas tourné au vinaigre, il aurait très bien pu lui coller une balle dans la tête, c'est un nazi après tout.  Malgré tout il avait essayer de la joindre pour s'excuser plusieurs jours de suite mais, jamais la blonde ne lui avait répondu.


***


Les jours suivant, elle lui acheta des vêtements et lui concocta les meilleurs plats pour que la jeune fille reprenne des forces. Ela et la blonde s'étaient liées d'amitié. L'une voyant en l'autre une sœur, en quelque sorte. Malheureusement Taylor n'arriva pas à cacher éternellement la jeune fille aux autorités.. « Oliver ? Mais qu'est-ce que tu fou là ? » le bel allemand, se tenait droit dans ses bottes, tandis qu'il ordonnait (en allemand bien sûr) à d'autres SS de quitter les lieux, qu'il n'y avait plus rien à trouver et qu'il s'occupait d'expliquer la situation à la jeune femme. Ne comprenant pas, Taylor s'interrogea: « Qu'est-ce qu'il se passe ? » Oliver lui expliqua alors qu'il passait lui rendre visite quand il est tombé nez à nez avec une jeune juive qui était rentrée par effraction dans la maison, il avait donc appelé des officiers pour l'emmener et d'autres pour fouiller le sous-sol, juste au cas où il y en aurait d'autres. La blonde se senti mal à l'aise et elle en devint livide: « Comment ça emmené ? Cette gamine vivait ici avec moi ! Oliver bon sang elle n'a que huit ans ! Oliver.. » l'officier avouait s'être douté que c'était la blonde qui l'avait recueilli. « Je ne l'ai pas dit aux autres.. Taylor, je voulais te protéger.. S'ils avaient su, ils t'auraient emmenés également.. » la blonde retrouva vite toutes ses couleurs et retrouva la force de lui en coller une. Il méritait bien ça et elle hurlait à son visage que s'il avait voulu lui prouver quoi que ce soit ce n'était pas en envoyant mourir une gamine qu'il y arriverait. « Je ne changerai pas d'avis à ton sujet Oliver, fou le camp d'ici, tu n'es plus le bienvenu, je n’accueille pas des nazis dans ma maison. Remet les pieds ici et c'est moi qui t'envoie mourir. » l'allemand tenta une dernière fois de se faire comprendre en prononçant: « Nomansland. Un archipel à côté de l'Inde, c'est là-bas qu'elle va. » sur ces derniers mots, l'ancien amoureux de la blonde quitta la maison.

L'histoire reste libre pour une meilleure adaptation mais, néanmoins certains points sont à respectés:
- le passage de l'histoire de Taylor (en 2011)
- fanatique nazi
- officier ss, fils d'officier (donc son père est un officier)
- ses parents ont vécu à Saxe
- il a un frère, Will (histoire concernée à voir avec la joueuse)
- lui a vécu à Berlin, puisqu'il a rencontré Taylor là-bas.
- il était vraiment amoureux de la blonde
- il se comporte en vrai connard, surtout lorsque cela concerne ses idées politiques (endoctrinement, si vous voulez il suit les pas de son père, il a été élevé avec ces idéaux nazi dans le crâne: c'est pour ça que Taylor le croyait différent.) ce qui veut dire que si vous n'avez pas les mêmes idéaux que lui, vous êtes un peu de la sous-crotte
- il a survécu à l'infection
- il est venu à Nomansland (sans doute pour Taylor)
- ses parents peuvent être encore en vie, si tu le souhaite
- il n'a pas de lien avec la jeune juive (ela) qu'il a fait déporter




RUBIS TAYLOR HARPER
EX PETITE AMIE
Il la croyait être la femme de sa vie mais, c'était sans compter sur les idéaux politiques de la blonde qui divergeaient des siens. Il regrette de l'avoir traité ainsi lors de leur dispute mais, ce sont les valeurs que lui a instauré son père. Son père, son père, il n'a que ce mot là en tête, du moins lorsqu'il n'idéalise pas Hitler. Oliver est amoureux de Taylor, il l'a toujours été mais, comme dit précédemment: elle devait être la femme de sa vie. S'il lui a indiqué où avait été déporté Ela, c'était dans l'espoir de lui prouver que pour elle, il pouvait être autre chose qu'un salaud macho mais malheureusement pour lui, sa blonde ne l'a pas compris et si après l'infection il s'est débrouillé pour venir à Nomansland, c'est bien pour la retrouver.. Enfin c'était son idée première, peut-être que ses idées ont changé, qui sait ?  

HANNIBAL TILSCHWEIGER
SUPÉRIEUR MAIS SURTOUT AMI
Dès qu'Oliver a rejoint les rangs des soldats se trouvant au sein du barrage enclavé, Hannibal et lui se sont tout de suite très bien entendus, sans aucun doute en grande partie en raison des idéologies qu'ils partagent. Au-delà de la relation supérieur/subalterne, ils ont, au fil du temps, développé une réelle amitié et c'est finalement un lien fort qui unit aujourd'hui les deux hommes. Hannibal a une pleine confiance en Oliver et vice versa. Chacun pourrait mettre sa vie dans les mains de l'autre. D'ailleurs, Olivier ne le sait pas encore, mais Hannibal a l'intention d'ici peu de lui proposer de devenir son bras-droit.


ANNELIESE KRAEMER
MÉFIANCE ET ANIMOSITÉ
(scénario de hannibal) - Ils auraient pu bien s'entendre, d'ailleurs, Anneliese a soigné une vilaine blessure d'Oliver et pourtant, ce sont simplement des salutations cordiales entre eux. La raison est simple : Oliver voit d'un mauvais œil le rapprochement récent entre Hannibal et Anneliese. Il craint qu'elle ne profite de lui, de sa position. Il préférerait qu'elle s'éloigne d'Hannibal et d'ailleurs, il tente de façon assez détournée de convaincre son supérieur et ami de cesser de la fréquenter.  

EKKEHARDT WILHELM ROSENBERG
FRERE
Will, c’est le petit frère d’Oliver d’un an seulement. Leur père leur rabâchant sans cesse les valeurs nazies depuis leur plus tendre enfance, c’est tout naturellement que les deux frères devinrent des agents SS accomplis. Un lien fort les soudait, un lien de frères qui s’aiment et qui s’entraident, qui vivent dans la complicité et les sourires sous cape. Will a toujours su que ce fameux lien n’était qu’éphémère. Will, c’est la tache invisible, le cygne noir de la famille qui a choisi de se colorer les plumes en blanc et de lever le bras, comme tout le monde. Mais cet Hitler, ce monde de races séparées et de sang versé pour les dieux, ça n’a jamais été pour lui. Will, il voulait juste faire ses proches choix, suivre ses propres règles et vivre sa propre vie. Il ne s’est jamais cru supérieur à quiconque, son regard a toujours eu la même intensité lorsqu’il se portait sur un juif ou sur Oliver. Aucune différence, une égalité parfaite. Égalité interdite, égalité qu’il faut cacher. Alors il a menti, tout ce temps, il a fait semblant, se disant qu’un jour, il finirait bien par penser comme tout le monde. Et qui sait ? Peut-être que ça serait vraiment arrivé, si seulement il n’y avait pas eu le virus, si seulement la maison familiale n’était pas partie en fumée, emportant le père, handicapant la mère à vie. Oliver criait, Will s’en souvient. Il le pensait mourant à l’intérieur, et il avait peur, même s’il ne voulait pas le laisser là. Lorsque les cris se sont tus mais que le brasier ne faisait que grandir, Will était persuadé avoir perdu sa famille. Les avoir tous perdus. Alors il est parti, il s’est barré, comme ça. Il s’est laissé murmurer à l’oreille le nom de gens qu’il faut aller voir, le nom des pays qui sont tombés. Nomansland. Va pour Nomansland. Will croit sa famille morte, mais Oliver l’a vu fuir. Il lui en veut, et, en même temps que suivre sa charmante bien-aimée d’autrefois, il s’est dit que si son petit frère était au même endroit, pourquoi ne pas venir habiter dans ce nouveau pays à risque ?



Dernière édition par R. Taylor Harper le Jeu 13 Aoû - 9:46, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas





Invité

Invité


Message(#) Sujet: Re: (m) Jon Kortajarena - Oliver (P²) ROSENBERG Jeu 9 Juil - 18:47



WELCOME › Alors d'abord: merci d'avoir lu ce scénario, si tu es là c'est sans doute qu'il te plait ou alors uniquement par curiosité mais dans tout les cas je t'aime déjà parce que tu es là. En effet Oliver est une figure importante de la vie de Taylor, l'amour qu'elle a pu éprouver pour lui est résolu, elle ne voit en lui: qu'un nazi, alors qu'auparavant elle lui trouvait du bon. Enfin, tu l'aura compris, c'est toujours intéressant d'avoir un ex sous la main, IRP pour plus de rebondissement

PRÉNOMS NOM › Le prénom Oliver, n'est pas négociable, puisque c'est le prénom utilisé dans ma fiche, d'autant ce prénom me plait, il s'agit d'un prénom allemand (oui je sais, ça surprends), en ce qui concerne un second prénom tu es libre d'en choisir un ou pas. Et enfin pour le nom de famille, puisque son frère est un personnage joué, il n'est pas négociable, tu dois donc prendre Rosenberg (c'est cool comme nom moi je trouve) !

AGE / NAISSANCE › Son âge est peu négociable, néanmoins du moment qu'il est plus âgé que Taylor et plus âgé que Will et qu'il respecte l'écart autorisé de moins ou plus de cinq ans avec la célébrité choisie, ça me convient. Quand à sa nationalité, il est allemand de pure souche, il n'y a que du sang allemand pouvant couler dans ses veines, sa famille a toujours vécu en Allemagne. Néanmoins, je te laisse décider de où est-ce qu'il a vécu en Allemagne, en sachant que ses parents étaient établi à Saxe, du moins au cours de l'année 2011 et qu'il a vécu à Berlin. (à voir avec Will, s'il faut)

AVATAR › Je m'autorise un droit de veto là-dessus, je trouve que Jon Kortajarena correspond tout à fait à l'image que je me fais d'Oliver, d'ailleurs je trouve qu'il a cet air suffisant qui correspondrait tout à fait à un officier SS, même si on pourrait en douter, il n'a peut-être pas l'allure qu'on donnerait à un officier mais après tout il a été gradé parce que son père en est un, alors le physique compte peu finalement.  Après si tu as un brun à me proposer, dans la trentaine par là, tu peux toujours proposer ! Me sort pas un typé asiatique par contre uhu.

HISTOIRE › Libre ou presque, pour que tu puisse t'approprier le personnage comme toi tu le souhaite et que ce soit plus simple pour toi, d'ailleurs si tu souhaite rajouter des liens affectifs au cour de son histoire, pour en faire des scénarios ou des liens, par la suite, c'est à ta guise (encore une fois: eh oui) Egalement, si tu souhaite que ses parents/sa famille, soit encore en vie, notamment son père (par exemple) c'est libre à toi  

ALIGNEMENT/SPECIALITE/GROUPE › Le groupe est certes évident mais, son alignement peut-être moins. Je te laisse ce choix libre, tout comme sa spécialité. Néanmoins, je tenais à rajouter deux, trois détails: si Oliver est à Nomansland c'est bien pour retrouver Taylor mais, il ne se doutait pas qu'il croiserait d'anciens officier allemand dans les forêts, c'est pour ça qu'il s'est établit au barrage enclavé avec les autres, alors peut-être qu'avec l'influence de ses camarades, il n'a plus pensé à Taylor comme c'était le cas avant, peut-être que ses idées de départ ont changé et qu'il souhaite remettre l'ordre sur place au lieu de chercher celle qui l'appelait l'amour de sa vie. C'est à toi d'en décider ;p (mais il est certain, que lui et Taylor viendront à se rencontrer)

MOT DE LA FIN › J'espère t'avoir donné envie de choisir le connard canon Oliver, il est assez libre pour que tu puisse le manier à ta guise et pour que tu puisse le jouer avec liberté. J'espère qu'il te donne envie de venir nous rejoindre en tout cas, si ce n'est pas le cas: j'ai un autre scénario sous la main et si tu as la moindre question, n'hésite pas à venir m'en parler en MP  :aaah:
Revenir en haut Aller en bas
 

(m) Jon Kortajarena - Oliver (P²) ROSENBERG

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No Rest for the Wicked :: To tell the story :: Very important people-